Fiscalité play to earn – Quelles sont les obligations fiscales ?

Table des matières

Même en bear-market, le secteur des play to earn continue de se développer. Ces jeux vidéo sont basés sur un modèle économique permettant aux joueurs de collecter des cryptomonnaies ou des NFT en passant du temps sur le jeu. La valeur de la récompense dépendra du temps passé sur le jeu et du modèle de farming. Même si jouer peut sembler innocent, l’implication de gains en cryptomonnaie ou en NFT entraîne de nécessaires conséquences fiscales.

Mais alors, quelle est la fiscalité associée au play to earn ? Et comment déclarer ses gains ? C’est ce que nous allons voir au travers de cet article.

Qu’est-ce que le play to earn ?

Exemple de jeu play to earn, Axie Infinity

Le play to earn ou « jouer pour gagner » en Français est un type de jeu vidéo qui porte plutôt bien son nom. En effet, le play to earn permet de gagner des revenus, farmer des cryptomonnaies ou encore acquérir des NFTs tout en jouant.

Ces transactions imposables, même si elles proviennent d’un play to earn, sont à déclarer lors de votre déclaration de revenus annuels dans le formulaire 2086. Une fois les opérations imposables déclarées, il vous faudra déclarer vos plus ou moins-values réalisées sur vos opérations de play to earn. En général, vous ne devriez pas subir de moins-values puisque la majorité de vos gains de jeux sont gagnés et donc acquis à un prix d’acquisition nul (= 0).

Quelle est la fiscalité des gains de play to earn ?

Lorsqu’on achète un objet dans un jeu play to earn, les transactions sont en général réalisées en cryptomonnaie. Même chose dans le cas d’une vente, la cession sera réalisée en cryptomonnaie, dans une monnaie virtuelle, un NFT pouvant ensuite être revendue contre des cryptos ou même contre des fiats.

Le moment de la cession des cryptomonnaies ou des NFTs contre des fiat est appelé “opération imposable” et vous devez alors déclarer votre opération à l’administration.

Comme il s’agit de transactions réalisées en cryptomonnaie, la fiscalité sera celle des plus-values réalisées sur les actifs numériques (flat-tax de 30%). Certaines interprétations fiscales évoquent également une obligation de déclarer ses gains de play to earn dès leur réception.

Voyons ensemble comment cela fonctionne et démêlons le vrai du faux.

Déclarer ses gains de play to earn : comment faire ?

En l’absence de réglementation spécifique concernant la fiscalité des play to earn, deux interprétations sont possibles.

Première hypothèse :

La première est plus complexe et serait de déclarer ses gains de NFT/crypto selon leur valeur fiat au jour de la réception en BNC (bénéfices non commerciaux).

Exemple : vous gagnez un 1 ETH en jouant sur l’année. Le jour de la recéption de cet ETH, sa valeur en fiat est de 1000 euros. Vous devriez alors déclarer 1000 euros en Bénéfice non commerciaux. L’imposition sera celle prévue par le régime fiscal des BNC.

Plus tard dans l’année, vous décidez de vendre cet ETH contre 1500 euros. Comme vous avez déjà déclaré 1000 euros en BNC, vous réalisez une plus-value de 500 euros. Cette plus-value est une opération imposable qui sera déclarée et imposable à 30%.

Deuxième hypothèse (la plus simple et rapide) :

L’hypothèse la plus aisée est de déclarer uniquement la cession de vos gains play to earn et non leur perception.

Exemple : vous gagnez 1 ETH en jouant. Vous vendez cet ETH pour un montant de 1500 euros. On considère alors que votre ETH a été gagné donc acquis gratuitement pour un montant de 0 euros. Dans ce cas, vous réalisez une plus-value de 1500 euros devant être déclarée et qui sera soumise à la flat-tax de 30%.

 Comment et quand déclarer mes cessions imposables ?

Comme vu précédemment, vous n’avez pas besoin de déclarer la perception de vos gains. Ainsi, si vous avez gagné des cryptos ou des NFTs en jouant, vous n’avez pas d’obligation de déclaration (sauf sous régime des BNC vu ci-dessus). 

Cependant, vous devrez toujours déclarer la cession de ces NFT/cryptos si vous décidez par la suite de les revendre contre des fiats ou de les utiliser pour acheter des biens ou des services. 

Vous n’avez pas besoin de déclarer les transactions crypto-crypto, ainsi si vous vendez une crypto gagnée dans un jeu contre une autre crypto, il n’y a pas de déclaration obligatoire.

Vente d’un NFT : 

Si vous revendez un NFT contre une cryptomonnaie, l’interprétation majoritaire considère qu’il n’y a pas d’imposition car on peut assimiler le NFT à un actif numérique donc la transaction sera exonérée d’impôt.

💡 L’outil d’aide aux déclarations fiscales Waltio intègre le NFT dans le régime de l’actif numérique. Nous avons rédigé un article sur la fiscalité des NFT pour vous permettre de tout savoir sur le sujet 🙂

Dans tous les cas, vous devrez toujours déclarer la vente de votre NFT ou de vos cryptos contre des fiats/biens/services.

Ces transactions imposables, même si elles proviennent d’un play to earn, sont à déclarer lors de votre déclaration de revenus annuels dans le formulaire 2086. Une fois les opérations imposables déclarées, il vous faudra déclarer vos plus ou moins-values réalisées sur vos opérations de play to earn. En général, vous ne devriez pas subir de moins-values puisque la majorité de vos gains de jeux sont gagnés et donc acquis à un prix d’acquisition nul (= 0).


En somme, si les play-to-earn peuvent sembler des moyens divertissants pour réaliser des profits en jouant, il ne s’agit pas de jeux innocents sans conséquences. Pour éviter le contrôle fiscal, voici quelques conseils :

  • Conserver un historique de vos gains et de vos opérations imposables.
  • Renseignez vos transactions dans un logiciel afin de vous aider à calculer vos plus-values et votre montant imposable.
  • Déclarer vos plus ou moins-values à l’administration fiscale. 

Vous souhaitez déclarer vos gains issus des play to earn ?

Numéro 1 en France, Waltio accompagne les détenteurs d’actifs numériques dans leurs démarches en leur proposant un accompagnement personnel et adapté à leurs situations. Pour bénéficier de nos services ou pour toute demande d’informations, vous pouvez vous rendre sur notre site ou directement nous adresser vos demandes spécifiques par mail à hello@waltio.co.*

Voici un article vous permettant de comprendre comment intégrer vos transactions de play to earn dans Waltio.

Avertissement : Notre outil et notre équipe s’attachent à vous accompagner au mieux dans la réalisation de vos obligations fiscales, Waltio ne fournit pas de conseils financiers et fiscaux.

Ceci peut vous intéresser
Waltio vous accompagne dans le fastidieux parcours du combattant fiscal édicté en France.Mais qu’en est-il des autres pays européens ? La […]
Même en bear-market, le secteur des play to earn continue de se développer. Ces jeux vidéo sont basés sur un modèle […]
Lorsque vous possédez un ou plusieurs comptes d’actifs numériques, une question revient souvent en tête. Doit-on déclarer ses comptes à l’administration […]